5 millions pour une toute nouvelle galerie au Mont des Arts

Dimanche 9 octobre 2016 — La « Librairie des Ducs de Bourgogne » donne naissance à une toute nouvelle galerie à la Bibliothèque royale à Bruxelles. En effet, cette prestigieuse collection de manuscrits de la Bibliothèque sera mise en lumière dans une galerie multimédia qui doit devenir l’un des dix lieux culturels phares de Bruxelles avec 100.000 visiteurs payants par an. Le Ministre flamand du Tourisme Ben Weyts, la Régie des Bâtiments, la Bibliothèque royale de Belgique et le Fonds Baillet Latour investissent ensemble 5 millions d’euros dans la Librairie, qui ouvrira ses portes en 2019.

La Bibliothèque royale de Belgique possède une collection unique d’environ 300 manuscrits de la période bourguignonne (fin XIVe à fin XVe siècle). Il s’agit de véritables joyaux de l’enluminure flamande. Ces chefs-d’œuvre constituent un lien unique avec un riche passé qui marque les esprits d’un vaste public. La collection, trop peu connue à ce jour, mérite d’être rendue accessible au grand public, et ce dans des conditions optimales.

Une galerie moderne et multimédia sera créée au sein de la Bibliothèque royale, au Mont des Arts à Bruxelles : « La Librairie des Ducs de Bourgogne ». Dans une infrastructure de 2.000 m2, les visiteurs seront plongés dans le Moyen Âge. La superbe chapelle de Nassau du XVIe siècle occupera une place centrale dans ce parcours, qui fera, entre autres, appel à la réalité virtuelle pour évoquer le passé. Ce projet sera une authentique expérience patrimoniale destinée à un large public belge et à des visiteurs étrangers aux attentes exigeantes. 

Un investissement ambitieux

La Librairie s’appuie sur l’apport financier de plusieurs partenaires. Le Ministre du Tourisme, Ben Weyts, investit 2,3 millions d’euros via Toerisme Vlaanderen. La Régie des Bâtiments investit 2 millions d’euros. La Bibliothèque royale contribue à raison de 450.000 euros. Le Fonds Baillet Latour prend en charge une restauration minutieuse des précieux manuscrits afin qu’ils puissent être exposés dans toute leur splendeur.

La Librairie se donne pour objectif d’attirer 100.000 visiteurs payants par an et de devenir l’un des 10 hauts-lieux de la culture à Bruxelles. La Bibliothèque royale deviendra, grâce à la Librairie, un nouveau « hotspot » au cœur de la ville. Cette nouvelle galerie se verra attribuer une dimension « bourguignonne » grâce à la création d’une brasserie conviviale au 5e étage, avec une vue magnifique sur le coeur historique de la capitale. L’accueil sera entièrement renouvelé et une terrasse vitrée permettra d’avoir vue sur le superbe jardin du Mont des Arts.

« La Librairie des Ducs de Bourogne » ouvrira ses portes en septembre 2019, au Mont des Arts.

 

Qu’en disent les partenaires ?

« La Flandre est le berceau d’une Maîtrise intemporelle », selon le Ministre flamand du Tourisme, Ben Weyts. « Des miniaturistes comme Jan Tavernier ou Liévin van Lathem ont leur place à côté de Maîtres flamands comme Jan van Eyck ou Rogier van der Weyden. La Librairie sera un lieu incontournable pour des amateurs d’art venus du monde entier : une carte de visite pour inciter encore plus de personnes à visiter la Flandre ».

« Grâce à cette superbe nouvelle galerie, nous faisons un pas supplémentaire dans la valorisation de l’accompagnement des publics au sein des Établissements scientifiques fédéraux », affirme Elke Sleurs, Secrétaire d’État à la Politique scientifique. « La Bibliothèque royale dispose, au même titre que les autres ESF, d’une collection unique, d’une valeur inestimable. Rendre celle-ci accessible au grand public est primordial ».

« Nous comptons plus de visiteurs que jamais, mais nous constatons que ceux-ci trouvent de moins en moins le chemin vers nos collections », estime Patrick Lefèvre, Directeur général de la Bibliothèque royale de Belgique. « Nous allons mettre l’accent sur l’histoire qui se trouve derrière le patrimoine. Grâce à la Librairie, nous entendons jouer un rôle plus actif dans la vie culturelle bruxelloise et faire de la Bibliothèque encore plus un lieu de rencontre où tout un chacun peut se rendre pour découvrir, vivre une expérience et se détendre. »

Présentation du manuscrit des Chroniques de Hainaut au duc Philippe le Bon<br/>miniature attribuée à Roger de la Pasture<br/>KBR- ms. 9242 – folio 1 recto
Philippe le Bon agenouillé en prière devant l’Annonciation<br/>miniature de Willem Vrelant dans le Traité sur la salutation angélique<br/>KBR-ms. 9270 – folio 2 verso
Liziart épie Euriant dans son bain<br/>miniature du Maître de Wavrin dans le Roman de Gérard de Nevers<br/>KBR- ms. 9631 – folio 12 verso