9 trésors de la Bibliothèque royale exposés à Louvain

La première édition de l'Utopie au cœur de l'exposition "À la recherche d'Utopia"

Lundi 21 novembre 2016 — L’exposition "À la recherche d’Utopia" a ouvert ses portes le 20 octobre au Musée M de Louvain. Plusieurs pièces des collections de la Bibliothèque royale, dont l’œuvre centrale de l’exposition, la première édition de l’Utopia de Thomas More, y sont exceptionnellement exposées.

 

500 ans après l’édition de l’Utopie de Thomas More, le M Museum accueille une exposition d’ampleur internationale autour de l’œuvre de l’humaniste anglais. Et pour cause, c’est à Louvain que la première édition du livre est imprimée par Dirk Martens, en 1516. Parmi la trentaine d’exemplaires conservés dans le monde, deux se trouvent aujourd’hui dans les collections de la Bibliothèque royale.

 

Neuf pièces exceptionnelles

Sur quelque 77 pièces prêtées par de grandes collections du monde entier pour l’expo événement, neuf sont issues des collections de la Bibliothèque royale. En plus de la première édition de l’Utopie, on compte :

  • cinq manuscrits superbement enluminés,
  • une gravure unique représentant Louvain, spécialement restaurée pour l'occasion,
  • la première carte céleste (XVIe siècle) imprimée par Albrecht Dürer.

Ces trésors, pour des raisons de conservation, ne sont que rarement exposés. C’est donc une occasion unique de contempler ces pièces qui, chacune à leur manière, témoignent de l’effervescence intellectuelle de leur époque, et plus particulièrement de l’humanisme au XVIe siècle dans nos régions.

 

Louvain comme vous ne l'avez jamais vue (ill. 1)

Objet souvenir ou promotionnel, cette vue de ville présente les atouts de Louvain en tant que centre intellectuel. Elle représente les éléments architecturaux caractéristiques de la ville, l’hôtel de ville et les remparts entre autres, et même ses habitants, comme on devait les voir du Gasthuisberg, en venant de Bruxelles, en 1540. L'estampe monumentale, constituée de 18 gravures sur bois pour 3,60 mètres de long sur 50 centimètres de haut, est la plus ancienne vue de Louvain connue. Elle est aussi la plus grande vue de ville conservée du début de la période moderne en Europe. Ces superlatifs justifient amplement la restauration de cet exemplaire unique, grâce au Fonds de la Serna de la Fondation Roi Baudouin.

 

Le plus important manuscrit brugeois du début du XVIe siècle (ill. 2, 3 et 4)

Quoi de mieux que l’or pour décorer un livre d’heures ? Conçu pour accompagner son commanditaire pendant toute sa vie, ce livre de prière recevait un soin particulier qui, dans le cas du Livre d’Heures d'Hennessy, atteignit le grand art sous le pinceau de l’artiste brugeois Simon Bening, vers 1530. Il réalisa plusieurs miniatures, figurant la vie dans les villes et les campagnes selon les saisons. Il s’inscrit dans la tradition d’autres livres d’heures de son temps tout en devançant de trois décennies Brueghel, en peignant l’atmosphère si caractéristique des scènes du quotidien de ses contemporains, au milieu des paysages flamands.

 

Des dragons en Afrique… (ill. 5 et 6)

La Géographie de Ptolémée a révolutionné la représentation du monde et permis le lancement des nouvelles découvertes, grâce à sa traduction au début du XVe siècle et à son introduction dans le monde occidental. Malgré cela, cette édition richement enluminée, commandée par Raphaël de Mercatellis, un fils illégitime de Philippe Le Bon, montre encore toute l’influence de l’iconographie héritée de l’Antiquité et du Moyen Âge. L'Afrique y est peuplée de dragons et d’autres animaux plus réels, même si tout aussi sauvages.

 

La plus ancienne carte céleste imprimée, signée Albrecht Dürer (ill. 7)

Se basant sur les travaux de l’astronome Conrad Heinfogel, l’artiste de Nuremberg dessine la première carte céleste en 1515. Pour multiplier le document et le diffuser à un large public international, il utilise des plaques en bois, qui lui permettent d'imprimer à grand tirage. La carte synthétise les connaissances des astronomes de l’Antiquité, telles qu'elles ont été transmises, complétées et améliorées, par les astronomes arabes du Moyen Âge. C'est pourquoi les portraits d'astronomes importants, tels que Ptolémée, Aratus Cilex, Marcus Manilius, de même que l’astronome arabe Abd al-Rahman al-Sufi, sont aussi représentés.

 

L’exposition "À la recherche d'Utopia" a lieu du 20 octobre 2016 au 17 janvier 2017 au M Museum de Louvain.

Vue de Louvain, ville d'art, de culture et de science, Anvers, ca 1540, Bibliothèque royale de Belgique, Cabinet des Estampes, S I 23172.
Janvier, Simon Bening, dans Le livre d’Heures d’Hennessy, Bruges, ca 1530, Bibliothèque royale de Belgique, Cabinet des Manuscrits, II 158, fol.1v.
Mars, Simon Bening, dans Le livre d’Heures d’Hennessy, Bruges, ca 1530, Bibliothèque royale de Belgique, Cabinet des Manuscrits, II 158, fol.3v.
Septembre, Simon Bening, dans Le livre d’Heures d’Hennessy, Bruges, ca 1530, Bibliothèque royale de Belgique, Cabinet des Manuscrits, II 158, fol.11v.
Carte du Nil et de régions inconnues d’Afrique septentrionale, dans Geographia, Claudius Ptolemaus, 1482-1485, Bibliothèque royale de Belgique, Cabinet des Manuscrits, 14887, f.79v.
Carte du Nil et de régions inconnues d’Afrique septentrionale, dans Geographia, Claudius Ptolemaus, 1482-1485, Bibliothèque royale de Belgique, Cabinet des Manuscrits, 14887, f.80r.
Imagines coeli septentrionales cum duodecim imaginibus zodiaci, Albrecht Dürer d’après Conrad Heinfogel, 1515, Bibliothèque royale de Belgique, Cabinet des Estampes, SII 23031.
Carte du ciel, Michael Ostendorfer, dans Petrus Apianus, Astronomicum Caesarum, 1540, Bibliothèque royale de Belgique, Réserve précieuse, VB 5123 C.
La Sagesse dicte son oeuvre à l’auteur Heinrich Seuse, attribué au Maître de Jean Rolin, dans Horologium Sapientiae, Henricus Suso, 1450-1460, Bibliothèque royale de Belgique, Cabinet des Manuscrits, IV 111, fol. 13v.
Mappamundi, Simon Marmion, dans La Fleur des Histoires, 1459-1463, Bibliothèque royale de Belgique, Cabinet des Manuscrits, 9231, fol. 281v.
Utopia, Thomas More, Louvain, 1516, Bibliothèque royale de Belgique, Réserve précieuse, INC A 1945, fol. 1v.
Utopia, Thomas More, Louvain, 1516, Bibliothèque royale de Belgique, Réserve précieuse, INC A 1945, fol. 2r.

Published with Prezly