Déclaration du Réseau Francophone Numérique (RFN) sur la sauvegarde du patrimoine culturel

Lundi 30 mai 2016 — Une déclaration du Réseau Francophone Numérique (RFN) sur la sauvegarde du patrimoine culturel : les 26 plus grandes institutions documentaires du monde francophone rendent publique une déclaration sur le patrimoine culturel menacé par les dérives radicales.

Les signataires ont pris cette initiative à la suite des attentats qui ont frappé des institutions culturelles et notamment leurs publics, dans plusieurs de leurs pays : Belgique, Côte d’Ivoire, France, Maroc, Mali et Tunisie.

La Déclaration rappelle la nécessité de préserver, valoriser et diffuser sous toutes ses formes le patrimoine culturel. Elle souligne la dimension universelle du patrimoine culturel sous sa double forme matérielle et immatérielle. La Déclaration réaffirme la détermination des membres du Réseau à unir leurs efforts pour renforcer les conditions de conservation, de signalement, de diffusion et de valorisation des patrimoines dont ils ont la responsabilité collective au bénéfice des générations présentes et futures.

Les  signataires de ce texte sont des bibliothèques et archives réunies au sein du Réseau Francophone Numérique (RFN). Ces institutions étaient réunies le 27 avril 2016 à Paris au siège de l’Organisation internationale de la Francophonie. Elles y tenaient la Xème Assemblée générale du RFN.

Le consortium des plus grandes institutions documentaires de la Francophonie

Le Réseau Francophone Numérique (RFN) est un consortium des 26 plus grandes institutions documentaires de la Francophonie. Déjà engagées dans des programmes de numérisation patrimoniale ou soucieuses de développer des projets dans ce domaine, elles fédèrent leurs efforts pour construire et développer un portail de bibliothèque numérique francophone au service du rayonnement des cultures francophones et de la langue française. L’Organisation Internationale de la Francophonie, en charge de la coopération multilatérale francophone entre les 80 États et gouvernements qui la composent, apporte son soutien au RFN.

Président et délégué général

Patrick Lefèvre, Directeur général de la Bibliothèque royale de Belgique (KBR), a été élu Président du RFN et Frédéric Lemmers, en charge des programmes de numérisation à la KBR, nommé Délégué général du Réseau, dans le cadre de l’établissement à Bruxelles du siège de l’association internationale.

La Bibliothèque royale de Belgique

Membre fondateur du RFN, la Bibliothèque royale de Belgique œuvre depuis 2006 au développement des activités du Réseau et à l’enrichissement de son portail numérique. Membre du Comité de pilotage du RFN depuis 2012, son Directeur général, Patrick Lefèvre, s’en est vu confier la Présidence, et Frédéric Lemmers, en charge des programmes de numérisation à la KBR, la Délégation générale, lors de la dixième Assemblée générale qui s’est tenue à Paris le 27 avril 2016, et ce, dans le cadre de l’établissement à Bruxelles du siège de l’association. À cette occasion, les Présidentes de la Bibliothèque nationale de France (BNF) et des Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BANQ) ont été toutes deux désignées Vice-présidentes du Réseau, tandis que les fonctions de Secrétaire et de Trésorier ont été confiées respectivement au Directeur général de la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc (BNRM) et au Bibliothécaire et Archiviste du CANADA.

Le texte de la Déclaration est en ligne sur : http://www.rfnum.org/pages/a_propos/salle_de_presse

Xème Assemblée générale du RFN, Paris, Siège de l'Organisation Internationale de la Francophonie, 27 avril 2016
Bibliothèque royale de Belgique, nouveau siège de l’association