La Bibliothèque royale de Belgique devient KBR

 

Le monde change. La Bibliothèque royale de Belgique évolue et devient KBR, une expérience de découverte unique pour accéder à des savoirs exceptionnels.

  • De nombreuses sources d’informations authentiques au service des lecteurs et des chercheurs
  • Une programmation culturelle riche pour découvrir autrement des collections extraordinaires
  • Des espaces inspirants : un véritable havre de paix voué au calme, à l’étude et à la réflexion
  • Des salles de réunion entièrement équipées dans un cadre unique, dédiées aux rencontres professionnelles

Le monde change

Les missions de KBR restent les mêmes, mais la manière de les exécuter change. Il s’adapte à la société, en rapide évolution, et aux nouvelles attentes des utilisateurs d’aujourd’hui.

Collections, lieu, publics. Ces trois piliers guident notre évolution avec un maître‑mot qui les relie entre eux : l’accessibilité.

Sara Lammens, Directeur général a.i.

KBR mise plus que jamais sur la numérisation de ses collections, sur leur accès en ligne et sur l’introduction de nouvelles technologies. Il souhaite mettre à disposition d’un très large public une quantité maximale d’informations fiables et créer de nouvelles perspectives en matière de recherche. Il élargit le dépôt légal aux publications numériques et prépare la constitution d’archives du web belge.

Je tiens à saluer le travail réalisé par KBR pour offrir une nouvelle impulsion à son institution. Par la numérisation de ses collections, il assure la protection, la diffusion, la conservation et l’accessibilité du patrimoine de l’État à un plus large public. Mais ce n’est pas tout puisque le projet vise également à créer un musée qui permettra au public de découvrir les richesses de la Bibliothèque royale. En tant que Ministre fédérale chargée de la Politique scientifique, je ne peux que soutenir une telle mise en valeur de notre patrimoine.

Ministre du Budget et de la Fonction publique, chargée de la Loterie nationale et de la Politique scientifique

En plus du volet on line, KBR vise à rendre son bâtiment emblématique, situé au Mont des Arts, au cœur de Bruxelles, plus ouvert et plus accessible. Dans les mois à venir, des aménagements importants viendront améliorer l’accès, tant au bâtiment qu’aux collections, l’accueil et la circulation des visiteurs, afin d’organiser des expositions d’envergure et d’inaugurer un nouveau musée. 

Je suis ravi, ensemble avec la Régie des Bâtiments, de pouvoir contribuer à l’évolution d’une institution conservant une collection patrimoniale d’une valeur aussi inestimable. C’est un honneur de pouvoir investir dans le réaménagement de la Chapelle de Nassau, ce joyau gothique au cœur de KBR, et dans la transformation du Palais de Charles de Lorraine. En outre, une attention particulière a été apportée à l’accessibilité et à l’écologie.

Ministre de la Justice, chargé de la Régie des Bâtiments

Bruegel in Black and White

Le 15 octobre prochain sera inaugurée l’exposition “The World of Bruegel in Black and White”. L’entièreté de l’œuvre imprimé du maître, conservé au Cabinet des Estampes de KBR, sera exposée dans un Palais de Charles de Lorraine élégamment rénové. Aujourd’hui débute la vente des tickets via le tout nouveau site web www.kbr.be.

 

KBR Museum. Un trésor caché depuis six siècles.

En mai 2020, un musée ouvrira au cœur de la bibliothèque. Situé dans et autour de la Chapelle de Nassau, de style gothique, il servira d’écrin à l’une des plus belles collections de l’histoire occidentale : la collection des manuscrits des ducs de Bourgogne. Un trésor d’une valeur inestimable y sera exposé en permanence, les manuscrits aux superbes enluminures constituant la base d’un récit envoûtant dédié à l’Âge d’or de nos régions.

En 2019, à l’occasion du 450e anniversaire du décès de Bruegel, nous jouons la carte de ce Maître flamand, de renommée internationale, en tant qu’ambassadeur culturel de Flandre. Nous investissons € 3,5 millions, non seulement dans l’exposition “Bruegel in Black and White” où l’œuvre graphique complet du maître sera exposé, mais aussi dans des aménagements dans et autour de la Chapelle de Nassau, et au Palais de Charles de Lorraine, qui donneront à la Bibliothèque royale encore plus de prestige. Nous espérons ainsi faire découvrir au plus grand nombre, le savoir-faire emblématique de nos Maîtres flamands.

Ministre flamand de la Mobilité, des Travaux publics, de la Périphérie flamande de Bruxelles, du Tourisme, et du Bien-être des animaux

Partenaires et collaboration

KBR a trouvé plusieurs partenaires prêts à s’associer à son projet. La Régie des Bâtiments et Toerisme Vlaanderen investissent ensemble, avec KBR, pas moins de 7 millions dans les travaux d’infrastructure et d’aménagement. Le fonds Baillet Latour, lui, soutient la restauration des manuscrits médiévaux et des estampes de Bruegel, tandis que la Loterie Nationale finance la construction de vitrines spécialement adaptées à la présentation des estampes. KBR collabore, en outre, avec de nombreuses organisations, comme vous le découvrirez dans les quelques exemples livrés dans les brochures en annexe. 

Contactez-nous
A propos de KBR

En tant que bibliothèque scientifique nationale, KBR rassemble toutes les publications belges. Il conserve, gère et étudie un vaste patrimoine culturel et historique.

Par ailleurs, KBR permet au public d’accéder à l’information, facilite la recherche et propose des expériences culturelles. KBR réunit les gens et les connaissances et partage son patrimoine avec le monde entier.

KBR
Mont des Arts
1000 Bruxelles