La Bibliothèque royale expose la série d’estampes « Emblemata Evangelica » de Hans Bol (XVIe siècle)

Exposition : De la plume à la presse. Les Emblemata Evangelica de Hans Bol (15.10.2015 > 23.01.2016)

Lundi 12 octobre 2015

  • L’exposition « De la plume à la presse » explique comment sont réalisées les estampes

  • Chef d’œuvre exposé : la série exceptionnelle « Emblemata Evangelica », constituée des dessins préparatoires et des estampes gravées correspondantes

  • L’album est exposé pour la première fois

  • Il revient en Belgique grâce au Fonds du Patrimoine de la Fondation Roi Baudouin qui édite une publication à l’occasion de l’exposition

Pierre Brueghel l’Ancien, tout le monde connaît. Mais qui était Hans Bol ? Aujourd’hui, cet artiste malinois est nettement moins connu du grand public que son contemporain. Afin de remédier à cette injustice, la Bibliothèque royale de Belgique lui consacre une exposition, « De la plume à la presse », du 15 octobre prochain au 23 janvier 2016.

À partir du 15 octobre prochain, l’album des « Emblemata Evangelica » de Hans Bol sera montré au public pour la première fois, à Bruxelles, à la Bibliothèque royale. L’ouvrage contient, outre les dessins préparatoires particulièrement raffinés de Hans Bol, la série d’estampes gravées sur base de ces dessins.

Le Fonds du Patrimoine de la Fondation Roi Baudouin a acquis l’album lors d’une vente publique à Londres en 2014. Cet ensemble remarquable a ensuite été remis à la Bibliothèque royale en prêt de longue durée.

L’expo en un clin d’œil

En partant des « Emblemata Evangelica », cette exposition met en lumière l’industrie graphique qui prospère à Anvers dans la seconde moitié du XVIe siècle. Nous y découvrons les talents de dessinateur, d’aquafortiste et de miniaturiste de Hans Bol. Son œuvre présente des similitudes avec celle de son célèbre contemporain Bruegel : les superbes paysages issus de son imagination débordent de détails subtilement observés.

Premiers médias visuels de masse

L’exposition montre, à l’aide de nombreux documents originaux, comment les estampes étaient conçues, gravées, imprimées et vendues. Il s’agit d’œuvres de Bol et de ses contemporains issues des collections de la Bibliothèque royale. On s y apprend comment des artistes comme Bol ont largement contribué à développer l’art de l’estampe comme premier média visuel de masse.

Les Emblemata : une estampe pour chaque mois

Les « Emblemata Evangelica » de Hans Bols représentent les 12 mois de l’année correspondant aux signes du zodiaque. L’artiste renoue ainsi avec la tradition des calendriers illustrés comme le célèbre Livre d’Heures de Hennessy. Il y ajoute une dimension supplémentaire en associant aux mois de l’année des scènes de l’Évangile.

La plupart des scènes représentées par Hans Bol sont plus lourdes de sens lorsqu’elles reçoivent un ingénieux emballage, en prenant la forme de scènes religieuses ou mythologiques. Son goût pour le détail est caractéristique : il réussit à donner vie aux paysages, personnages et phénomènes météorologiques avec minutie. Ces tableaux offrent aussi une image intéressante de la vie au XVIe siècle.

Qu’est-ce qui rend cette pièce si exceptionnelle ?

La série d’estampes « Emblemata Evangelica » fut mise en vente en gardant son unité intacte : les dessins préparatoires et les estampes gravées en un ensemble. Beaucoup d’autres séries ont été dispersées ou certains éléments ont disparu.

Si de tels dessins sont déjà très rares en soi, il n’arrive pratiquement jamais qu’une série de dessins tout à fait inconnus d’une telle qualité et d’une telle ampleur apparaisse sur le marché de l’art. Si ces dessins et ces estampes sont dans un état aussi exceptionnel, c’est aussi grâce au fait qu’ils ont été conservés dans un album – généralement fermé.

Publication introductive

À l’occasion de l’exposition, le Fonds du Patrimoine de la Fondation Roi Baudouin édite une publication. Joris Van Grieken, le conservateur du Cabinet des Estampes de la Bibliothèque royale de Belgique, introduit au procédé de production et à la diffusion des estampes au XVIe siècle. Stefaan Hautekeete, spécialiste de l’œuvre de Hans Bol et conservateur de la collection de dessins auprès des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, qui a étudié l’album, dévoile tous les secrets des « Emblemata Evangelica » de Hans Bol.

En savoir plus ?

Vous voulez en savoir plus sur les « Emblemata Evangelica » ou sur l’exposition elle-même ? Joris Van Grieken, conservateur du Cabinet des Estampes, répond volontiers à vos questions. Veuillez prendre contact avec l'attaché de presse pour une interview .

 

Exposition : De la plume à la presse. Les Emblemata Evangelica de Hans Bol

15.10.2015 > 23.01.2016

Bibliothèque royale de Belgique

Mont des Arts / Boulevard de l’Empereur 2 – 1000 Bruxelles

Accès gratuit

 

Publication : Emblemata Evangelica. Hans Bol

Stefaan Hautekeete & Joris Van Grieken

89 pages

Prix : € 7

Cette publication peut être obtenue au shop de la Bibliothèque royale de Belgique ou en ligne via www.kbs-frb.be.

Hans Bol: dessin préparatoire du mois d’avril (le « mois des semailles »), correspondant au signe du taureau et accompagné de la célèbre parabole du semeur
Estampe du mois d’avril, d'après le dessin préparatoire de Hans Bol
Frontispice des « Emblemata Evangelica »
Couverture de la publication
Evangelicae historiae imagines: dessins préparatoires de Maarten De Vos et Bernardino Passeri, estampe par Hieronymus Wierix

Published with Prezly